Wallis Alpine Bike 2009 post mortem

Posted by Ovronnaz in Mountain Bike, Wallis Alpine Bike | Tagged , | 1 Comment

C’est fait! J’ai terminé la traversée des Alpes suisses version 2009 en 20 jours de vélo plus 1 jour de repos. D’un point de vue comptable, cela représente au total 960km parcourus, avec 38’000m de dénivelé positif et 37’000m de dénivelé négatif.

C’est un projet qui a gentiment muri depuis la fin de mon Alpine Bike 2008, jusqu’à ce printemps 2009. Il est né du fait que le trajet de l’Alpine Bike ne passe pas par le Valais. Un manque que j’avais à cœur de combler.

Il est déjà temps de faire le bilan et de rêver au prochain parcours…

Au départ c’était simplement un trait sur une carte et puis ce tracé est devenu vivant sous les pneus de mon vélo. Ce trait s’est transformé en route, en chemin. Des arbres et des paysages ont surgis. Des odeurs et des senteurs sont apparues. Des sentiments sont nés en moi.

Il y a tellement de choses qui se sont passées depuis le départ de St-Gingolph que j’ai l’impression que ça fait déjà une éternité. Il faut laisser les choses s’apaiser un peu pour que les souvenirs s’impriment définitivement, mais déjà quelques flashbacks ressurgissent :

Il y a eu des moments d’impatience (2 dernières semaines avant le départ)
Il y a eu des moments de soulagement (jour du départ)
Il y a eu des moments d’excitation (départ des Haudères devant les orages)
Il y a eu des moments de peur (passage du Pas d’Encel)
Il y a eu des moments douloureux (chute dans le Vallon de Van)
Il y a eu des moments tristes (maillot fétiche déchiré)
Il y a eu des moments de colère (pédales qui tapent dans les tibias)
Il y a eu des moments de déprime (journée sous la pluie entre Thusis et Bergün)
Il y a eu des moments d’émotion (hymne national chanté le soir du 1er août sur la place du village de Vals)
Il y a eu des moments de découverte (gorges d’Uina)
Il y a eu des moments de stress (devant l’orage au Glaspass)
Il y a eu des moments de renoncement (abandon du passage du Tomülpass)
Il y a eu des moments d’amitié (retrouver un ami au col de cou, retrouver des amis à Vals)
Il y a eu surtout beaucoup de moment de bonheur (chaque passage de col et la découverte d’une nouvelle vallée, tous les magnifiques single tracks parcourus, les pauses au soleil devant un magnifique paysage, l’arrivée à l’hôtel après une bonne journée de vtt)

Un condensé de vie sur trois semaines.

Pour voir le tracé complet du Wallis Alpine Bike

One Response to Wallis Alpine Bike 2009 post mortem